Interview d’Héloïse Monchablon : Bloggueuse et youtubeuse engagée !

Mot-Clefs: , , ,

Easy Blush : c’est une chaine Youtube et un blog animé par la pétillante Héloïse, pour nourrir la relation à soi.

Retrouvez également notre dernier interview de Cédric Garrofé : Fondateur de Vegemag et tous nos interviews !

Au menu : Maquillage, soins naturels et bio, DIY, lifestyle, déco…

Bonjour Héloïse, peux-tu nous résumer ton parcours de tes débuts jusqu’à aujourd’hui ?
Bonjour ! Mon métier au départ, était d’être maquilleuse sur les plateaux de télévision. J’ai ouvert un blog tout naturellement pour partager mes astuces et mes avis sur les produits que j’utilisais au quotidien.
Mon blog et ma chaîne Youtube ont évolué en même temps que moi. Aujourd’hui je ne suis plus maquilleuse, je me consacre totalement à mon blog, et je parle très peu de maquillage finalement. Mes sujets tournent plutôt autour du lifestyle. Du lifestyle green et éthique 🙂

Si tu devais résumer en quelques mots le positionnement de tes supports, comment les situerais-tu ?
Bio, green, éthique. Je cherche à montrer que l’on peut vivre totalement normalement, et être très féminine tout en ayant une consommation raisonnée, avec des produits bons pour la santé et pour la planète. Mon but est également de faire évoluer les consciences, la façon de penser. C’est pour cela que mon blog aborde beaucoup les questions de développement personnel et de spiritualité.

A quand remonte ta conscience environnementale ?
Il y a cinq ans, je suis devenue végétarienne. Toute ma façon de consommer a changé à ce moment là. J’ai lu beaucoup de livres, vu beaucoups de reportables sur l’environnement, la consommation, la santé… Impossible de revenir en arrière ensuite. J’ai changé ma façon de m’alimenter, mais également de consommer.

De quels articles / vidéos es-tu le / la plus fier et pourquoi ?
Les deux articles qui me viennent en tête sont des articles que j’ai écrit il y a pas mal de temps à propos du fait que je sois végétarienne, et un autre sur l’acceptation de soi. Les voici : Pourquoi suis-je devenue végétarienne ? et  Bonheur : la bonne résolution que nous devrions tous prendre
J’ai également deux vidéos que j’aime, parce qu’elles me trottaient en tête depuis longtemps, que je les ai tourné de façon assez spontanée, sans grande préparation, et qu’elles reflètent deux idées et paradoxes qui me tiennent à coeur : le côté fake des réseaux sociaux, et le paradoxe d’être une blogueuse – écolo.
Le côté « fake » des réseaux sociaux et Le paradoxe de la blogueuse écolo

T’arrive-t-il de travailler avec des marques ?
Oui bien-sûr ! Je travaille régulièrement avec des sites vendant des marques de cosmétiques bio. Je fais des vidéos pour eux. Il m’arrive également de publier des posts instagram sponsorisés et surtout de mettre en place des liens d’affiliation.

Lorsque c’est le cas, annonces-tu clairement qu’il s’agit de partenariats ?
Je ne le dis pas forcément dans la vidéo, ca ne me vient pas à l’esprit. Mais je le note automatiquement en barre d’info ou sous l’article !
J’essaye de coller au maximum à mon style habituel de vidéo ou d’écriture quand c’est le cas, pour que les personnes ne remarquent pas forcément la différences et que cela ne fasse pas trop “pub”. C’est tout ce que je ne veux pas sur mon blog.

Quels sont les plus beaux partenariats que tu aies pu réaliser avec des marques ?
J’aime beaucoup travailler avec Le site Mademoiselle Bio, avec qui je collabore très régulièrement : vidéos et live facebook. Sinon dernièrement, j’ai été invité dans un complexe de “cabanes dans les arbres” pour y passer une nuit, et j’étais payée pour intégrer ces images dans un vlog. J’ai adoré cette expérience !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux marques lorsqu’elles souhaitent travailler avec toi et plus généralement avec des Youtubeurs ?
Je pense qu’il important qu’on se sente unique quand une marque nous contacte (je sais, ca parait très égocentrique). Je veux dire par là, qu’on aime sentir que c’est vraiment avec NOUS que cette marque veut travailler, pour nos valeurs, notre personnalité, notre image, et que la marque n’a pas envoyé le mail à 500 influenceurs différents et ne donnera pas l’opération à la personne qui répondra le plus vite.
J’aime également sentir qu’on me laisse assez libre, qu’on me fait confiance. Ce n’est pas très agréable d’être hyper briefée et de se sentir limitée dans la façon de s’exprimer.

As-tu déjà travaillé avec une marque que tu n’appréciais pas ?
Non jamais. Je n’accepte jamais ce genre de partenariat. SI j’accepte, c’est que j’aime la marque, ses produits et qu’elle est en accord avec mes valeurs et mon éthique.

Beaucoup de personnes souhaitent se lancer dans le monde des influenceurs, si tu avais des conseils à leur donner, quels seraient-ils ? Je pense qu’il ne faut pas se lancer là dedans pour en vivre, ni pour réussir. Ce serait fausser les choses. Quand on devient “influenceur”, c’est avant tout pour partager : ses astuces, son quotidiens, ses états d’âme. Si des marques accrochent et que cela fonctionne c’est génial. Mais je ne pense pas qu’il faille se lancer là-dedans pour avoir plein de produits, être invité partout etc.

Est-ce que tu as d’autres projets dont tu peux nous parler et qui arriveront dans les prochaines semaines ?
Non, pas dans le futur 🙂 Je viens de lancer sur mon blog un “calendrier de l’avent”, qui est en vente depuis un mois et qui sera fermé aux inscriptions le 30 novembre. Le principe ? Les personnes s’inscrivant reçoivent chaque jour, du 1er au 25 décembre, un article (ou une vidéo) exclusif dans leur boite mail. Chaque jour, j’aborderai des sujets différents : la beauté, l’alimentation, le yoga, le développement personnel, le maquillage etc.
Affaire à suivre pour les prochains projets 😉


Si vous êtes un annonceur avec une volonté de valoriser vos produits avec un message éthique et responsable en passant par nos influenceurs, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes la régie leader du développement durable et de la communication éthique et responsable.

Mot-Clefs: , , ,

Twitter Linkedin